• Post category:Le blog
Crédit photo : Wayhomestudio, Freepik

Avec près de 179 millions de plis envoyés par an*, la lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) fait figure de référence pour permettre à l’expéditeur de bénéficier d’une preuve de l’envoi d’un courrier et de sa bonne réception par le destinataire.

Envoyé à l’origine seulement depuis un bureau de poste, le développement du numérique et la dématérialisation progressive des services a permis l’émergence de nouveaux modes d’envoi des courriers recommandés comme la lettre recommandée en ligne (LReL) ou la lettre recommandée électronique (LRE).

Ces nouveaux modes d’envoi des courriers recommandés, visant à recourir au digital pour en simplifier l’envoi, soulèvent néanmoins des questions : en quoi consistent-ils ? Quelles sont leurs différences ? Quel mode d’envoi de courrier recommandé privilégier ?

Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Les caractéristiques de la LReL et de la LRE 

La LReL et la LRE sont deux modes d’envoi intégrés à la solution Resoposte, qui ont vocation à simplifier l’envoi de recommandés pour les expéditeurs, en leur offrant notamment la possibilité de réaliser le processus d’envoi entièrement depuis leur ordinateur, et ce 24/7.

Là où ces méthodes d’envoi diffèrent, c’est dans le format à travers lequel le courrier recommandé va se matérialiser.

En effet, avec la LReL, une fois le courrier recommandé rédigé et envoyé en quelques clics depuis Resoposte, il est alors automatiquement imprimé et distribué par La Poste à son destinataire. Celui-ci reçoit alors un courrier recommandé en version papier et l’identité du destinataire est vérifiée par le facteur. L’accusé de réception est reçu au format papier par l’expéditeur.

En revanche, la LRE n’est pas matérialisée au format éditique au moment de sa distribution, dans la mesure où le courrier recommandé est 100% numérique. Après vérification en ligne de l’identité du destinataire par un opérateur, le destinataire reçoit le courrier recommandé sur sa boîte mail. L’accusé de réception est au format numérique et accessible depuis Resoposte.

Quel mode d’envoi de courrier recommandé privilégier ?

La LReL et la LRE ont toutes deux exactement la même valeur juridique qu’un courrier recommandé envoyé de façon traditionnelle, depuis un bureau de poste.

Par conséquent, il est donc possible de recourir à la LReL et à la LRE pour tout envoi de courrier nécessitant une traçabilité à travers des preuves d’envoi ou de réception.

Ainsi, l’expéditeur pourra choisir l’envoi d’un courrier recommandé en LReL si son destinataire est moins à l’aise avec les nouvelles technologies ou s’il préfère tout simplement recevoir ses courriers recommandés au format papier.

A contrario, l’expéditeur optera pour un envoi en LRE si son destinataire favorise davantage la dématérialisation et préfère recevoir le courrier recommandé sur sa boîte mail, pour par exemple en simplifier l’archivage.

Resoposte dématérialise l’envoi de vos recommandés

En intégrant dans ses flux à la fois la LReL et la LRE, Resoposte simplifie l’envoi de recommandés en dématérialisant totalement le processus d’envoi, tout en s’adaptant aux habitudes des destinataires.

Qu’ils adoptent le 100% numérique avec la LRE ou qu’ils préfèrent le format papier avec la LReL, Resoposte envoie automatiquement le courrier recommandé selon les préférences des destinataires et gère leur consentement à la réception de la LRE**.

Resoposte présente par ailleurs les avantages de faire de l’envoi de recommandés de masse en quelques clics et de centraliser l’ensemble des courriers recommandés envoyés tout en offrant un suivi en temps réel.

Par l’ensemble de ses fonctionnalités, Resoposte fait donc de l’envoi dématérialisé de courrier recommandé un processus à la fois intuitif, sécurisé, moins chronophage et qui offre les mêmes garanties juridiques que l’envoi traditionnel de recommandés.

Passez dès à présent à la dématérialisation de vos courriers avec Resoposte !

*Chiffres source La poste 2019

** pour les particuliers et les administrations conformément à la loi.